Des miliciens du Polisario expédiés par Alger en Syrie via Cuba

polisario-milicesLes autorités algérienne auraient encouragé des centaines de miliciens armés du Front Polisario à se rendre en Syrie pour combattre aux côtés des forces armées loyales au président Bachar Al-Assad, rapportent des sources sûres.

Selon les mêmes sources, il s’agit d’un geste d’amitié de l’Algérie envers la Syrie et la Russie en raison des affinités politiques et géostratégiques qui unissent les régimes d’Alger, de Damas et de Moscou.

Les miliciens du Polisario ont été discrètement embarqués à Tindouf à destination d’un aéroport militaire à Alger, d’où ils ont été acheminés par des avions militaires algériens jusqu’à Cuba.

Une fois à la Havane, ajoutent les mêmes sources, les miliciens du Polisario, ont reçu des instructeurs cubains, un entrainement militaire accéléré basé sur les techniques de la guérilla, avant d’être armés et réexpédiés à bord d’avions militaires russes, vers le front syrien.

Les miliciens du Polisario qui sont déjà opérationnels sur le front syrien, ont été intégrés sous la bannière d’un groupe de soldats cubains qui combattent aux côtés des soldats loyalistes au président Bachar Al-Assad, contre l’Etat Islamique, l’armée syrienne libre et d’autres groupes armés qui cherchent à chasser du pouvoir le régime de Damas.

Citant un haut responsable américain qui s’exprimait sous couvert de l’anonymat, le journal américain, The Daily Beast, avait affirmé dans son édition du 16 octobre dernier, que plusieurs milliers de combattants ont, en effet, quitté Cuba par pont aérien russe, pour rejoindre les rangs des forces du régime de Bachar El Assad en Syrie.

Selon un spécialiste américain des questions sécuritaires et géostratégiques, cette information n’est pas loin de la vérité puisque les généraux de l’armée algérienne avaient déjà fait de même avec la Libye au début du printemps arabe. Ils avaient contraint les dirigeants du Front Polisario basé au sud-ouest algérien, à envoyer plus de 550 miliciens armés en Libye pour combattre aux côtés des hommes armés et des milices de Mouammar Kadhafi.

Partagez Cet Article

Articles Liés

Laisser un Commentaire

© 2017 Sahara News. Tous droits réservés. Administrateur du Site · Entrées RSS · Commentaires RSS