Sahel: Un chercheur turc révèle les connexions du polisario avec le terrorisme régional 

Les connexions du polisario avec le terrorisme régional au Sahara et au Sahel n’est plus un secret, et cela vient d’être confirmé par  l’écrivain turc Mohamed Kaddo Afendi Oglu, quelques semaines seulement après les révélations faites par The Wall Street Journal dans le même sens.

Spécialiste des affaires turques et des relations arabo-turques, Kaddo Afendi Oglu demeure perplexe devant les politiques poursuivies par certains pays, dont des Etats arabes, qui apportent leur soutien au polisario, bien que ce mouvement séparatiste soit une entité extrémiste sans légitimité internationale et liée à des organisations terroristes dans la région.

Les pays qui soutiennent le polisario le font parce qu’il s’agit d’une organisation de gauche, et aussi parce qu’ils sont opposés à la récupération par le Maroc d’une partie de son territoire, explique le chercheur dans un article publié par le site Web du journal « Turkey Press » sous le titre « le Sahara marocain, le polisario et ses liens avec le terrorisme régional ».

Le chercheur rejoint ainsi The Wall Street Journal qui a qualifié, en août dernier, le Polisario d’être un groupe marxiste lié au terrorisme régional. A l’heure où la communauté internationale cherche à éteindre les foyers de tensions et rétablir la paix et la sécurité, le Polisario continue de poser une sérieuse menace à la stabilité en Afrique du nord et dans le Sahel, avait souligné le célèbre journal new-yorkais.

Dans un reportage très document, le journaliste Dion Nissenbaum avait affirmé que Washington ne considérait pas l’indépendance du Sahara comme une option pour le règlement de ce conflit régional.

Les responsables américains ont « clairement fait savoir que Washington ne soutiendrait pas un plan visant à créer une nouvel État en Afrique », avait rapporté The Wall Street Journal.

© 2019 Sahara News. Tous droits réservés. Administrateur du Site · Entrées RSS · Commentaires RSS