Sahara Occidental : L’UE « prend note positivement des efforts sérieux et crédibles du Maroc » 

L’Union Européenne (UE) a annoncé ce jeudi à Bruxelles, avoir pris «note positivement des efforts sérieux et crédibles du Maroc» dans le processus politique visant à trouver une solution politique à la question du Sahara marocain, appelant «toutes les parties à poursuivre leur engagement dans un esprit de réalisme et de compromis».

Dans «la Déclaration politique conjointe» adoptée, jeudi à Bruxelles, à l’issue de la 14ème session du Conseil d’Association Maroc-Union européenne, les deux parties réaffirment également leur appui aux efforts du Secrétaire général de l’ONU «pour poursuivre le processus politique visant à parvenir à une solution politique, juste, réaliste, pragmatique, durable et mutuellement acceptable» à la question du Sahara marocain, une solution «qui repose sur le compromis» en conformité avec les résolutions du Conseil de Sécurité des Nations unies, notamment la résolution 2468 du 30 avril dernier.

L’UE, ajoute le document, «prend note positivement des efforts sérieux et crédibles menés par le Maroc à cet effet tels que reflétés dans la résolution susmentionnée et encourage toutes les parties à poursuivre leur engagement dans un esprit de réalisme et de compromis, dans le contexte d’arrangements conformes aux buts et principes énoncés dans la Charte des Nations Unies».

Les deux partenaires soulignent en outre le potentiel encore inexploité de croissance et de développement que recèle la coopération régionale pour la prospérité du Maghreb. 

A ce titre, ajoute la Déclaration politique conjointe, les deux parties conviennent qu’«un règlement des différends et tensions affectant la région jouerait un rôle très favorable dans ce sens et propice au développement de leur partenariat».

La proposition marocaine d’autonomie pour le Sahara comme option pour le règlement définitif du litige territorial opposant le Maroc et le Front Polisario et ses parrains algériens, recueille de plus en plus de soutien de par le monde.

Il y a même des pays, entre autres, le Salvador et la Barbade, qui en plus de leur franc soutien à l’initiative d’autonomie marocaine, ont retiré dernièrement leur reconnaissance de la pseudo-république sahraouie «RASD» qui n’est d’ailleurs pas reconnue par l’Organisation des Nations Unies (ONU).     

 

© 2019 Sahara News. Tous droits réservés. Administrateur du Site · Entrées RSS · Commentaires RSS