Sahara: Guterres épingle le Polisario dans son dernier rapport au Conseil de sécurité

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres a informé le Conseil de sécurité, dans son dernier rapport sur le Sahara marocain, de la gravité de la situation qui prévaut dans les camps de Tindouf secoués ces derniers temps, par de nombreuses manifestations de protestation contre les abus des dirigeants du Polisario.

Le patron de l’ONU rappelle à ce titre, que depuis plusieurs mois, les camps de Tindouf, sont le théâtre de manifestations de centaines de Sahraouis qui réclament la vérité sur la disparition d’Ahmed Khalil, un cadre du Polisario enlevé en 2009, dans des circonstances inconnues, alors qu’il était sur le point de divulguer les graves atteintes aux droits de l’Homme commises par les dirigeants du Polisario.

Lors de ces manifestations sévèrement réprimées par les milices armées du Polisario, les protestataires sahraouis ont également dénoncé les mesures injustes qui leurs sont imposées et qui profitent exclusivement à une poignée de responsables et de notables du Polisario et à leurs familles.

Dans son rapport, Antonio Guterres a en outre, tiré la sonnette d’alarme sur la dramatique situation humanitaire dans les camps de Tindouf en raison de l’absence de recensement, exigé par le Conseil de Sécurité depuis 2011, et du détournement systématique et à grande échelle de l’aide humanitaire ainsi que de la privation des populations de Tindouf, de leurs droits les plus élémentaires.

Le SG de l’ONU a également sommé la direction du Polisario de recevoir les fonctionnaires de la MINURSO à Rabouni, et non à l’Est du dispositif de défense au Sahara Marocain dans les localités de Tifariti et de Bir Lehlou en zone démilitarisée.

En revanche, Guterres a  informé le Conseil de Sécurité que les populations locales au Sahara Occidental bénéficient directement des investissements colossaux injectés par le Maroc dans la région, où règnent le calme et la stabilité.

Cette région qui était complètement déserte, au départ des derniers colons espagnols en 1975, connu un essor extraordinaire dans tous les domaines des infrastructures, l’habitat, l’industrie, les services, l’agriculture, la santé, l’éducation, le tourisme et la culture, grâce aux importants investissements publics marocains.

© 2019 Sahara News. Tous droits réservés. Administrateur du Site · Entrées RSS · Commentaires RSS