ONU-Sahara Occidental: Le Polisario désarçonné par le Comité des 24

Les pays membres du Comité des 24 (C24) de l’Assemblée générale de l’ONU, réunis du 2 au 4 mai à Grenade (Caraïbes), ont exprimé leur plein soutien à l’Initiative marocaine d’autonomie pour le Sahara, infligeant un nouveau revers aux séparatistes du Front Polisario et à leurs parrains algériens et sud-africains.

Dans leurs interventions, les représentants de la Côte d’Ivoire, Sierra Leone, Dominique, Grenade, Saint Kits et Nevis, Papouasie nouvelle Guinée et Saint Lucie ont assuré que «l’Initiative marocaine d’autonomie constitue la solution crédible et sérieuse au différend régional sur le Sahara» marocain, comme reconnu par le Conseil de sécurité dans ses résolutions successives depuis 2007.

Ils ont été également exprimé leur soutien unanime aux efforts du Secrétaire Général de l’ONU et de son Envoyé personnel pour le Sahara, Horst Köhler, visant à aboutir à un règlement politique et durable à ce différend régional.

Les participants ont salué à la même occasion, la nouvelle dynamique que connaît le processus politique onusien, comme l’a souligné dans sa résolution 2468 sur le Sahara, le Conseil de sécurité, appelant à une solution politique, pragmatique, durable, réaliste et de compromis.

Ils ont de même félicité le Maroc pour ses efforts sérieux et crédibles, en vue de parvenir à une solution politique à ce différend régional et appelé au recensement des populations des camps de Tindouf comme l’exige le Conseil de sécurité dans ses résolutions depuis 2011.

Enfin, plusieurs Etats membres ont salué la participation au séminaire des deux représentants du Sahara marocain, démocratiquement élus lors des élections régionales et législatives de septembre 2015 et octobre 2016, en l’occurrence les vice-présidents des  régions Laâyoune-Sakia Al Hamra, Mhamed Abba et de Dakhla Oued Eddahab, Mme Ghalla Bahiya.

Ces derniers ont été invités officiellement à participer pour la deuxième fois consécutive, au Séminaire régional du Comité des 24, en leur qualité de représentants légitimes et démocratiques des populations de la zone sud du Royaume.

Cette consécration majeure intervient après celle de la participation des élus du Sahara marocain, aux tables rondes de Genève I et II, en décembre 2018 et mars 2019 et annihile du coup, les prétentions du Polisario au statut de «représentant unique et légitime»  des populations sahraouies.

 

© 2019 Sahara News. Tous droits réservés. Administrateur du Site · Entrées RSS · Commentaires RSS