Sahara: Köhler se rapproche de la solution de compromis

Fin de la seconde table ronde de Genève, qui a réuni jeudi et vendredi autour de Horst Köhler, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, les quatre protagonistes du conflit régional: Maroc, Algérie, polisario et Mauritanie, avec la promesse d’une troisième rencontre sur le même modèle.

La date de la 3eme table ronde reste à définir, mais d’ores et déjà, le Maroc capitalise sur sa proposition d’autonomie au Sahara. L’ordre du jour de cette deuxième réunion a, en effet, porté sur les  paramètres définis par la résolution 2440 du Conseil de sécurité qui stipule une solution politique à la question su Sahara basée sur « le réalisme, le pragmatisme et le sens du compromis».

La précision avec laquelle le Conseil de sécurité a posé les termes des discussions supervisées par Horst Köhler, rétrécit ainsi le champ de manœuvres du polisario et de l’Algérie, qui défendent le référendum et l’indépendance du territoire du Sud marocain.

Le communiqué lu vendredi devant la presse par Horst Köhler, à l’issue de la table ronde, souligne que les quatre parties ont «convenu de poursuivre les discussions afin d’identifier des éléments de convergence ». Il y a eu « consensus qu’une solution à la question du Sahara bénéficiera à l’ensemble du Maghreb », a ajoute le diplomate onusien.

© 2019 Sahara News. Tous droits réservés. Administrateur du Site · Entrées RSS · Commentaires RSS