Sahara : Le rêve mythique du Polisario touche à sa fin

Le rêve mythique que caressent depuis plus de 40 ans les séparatistes du Polisario, celui de créer une chimérique république au Sahara marocain semble s’effriter avec l’apparition ces derniers mois, des prémices d’un imminent règlement politique négocié sur la base du plan d’autonomie marocain.

Outre les nombreux pays qui ont déjà retiré leur reconnaissance de la pseudo-république sahraouie «RASD», la récente abstention de l’Union africaine de traiter ce dossier, l’inclusion du Sahara Occidental dans les accords agricole et de la pêche Maroc-Union européenne et de l’aide des Etats-Unis au Maroc dans la loi budgétaire 2019, sont autant de prémices qui confirment l’approche d’un règlement du conflit artificiel autour du Sahara marocain.

Dernier signe en date de la déliquescence des revendications indépendantistes du Polisario, est l’inattendu plaidoyer du président fondateur du Conseil péruvien d’amitié avec la « RASD » Ricardo Sanchez Serra en faveur du plan d’autonomie marocain pour le Sahara, appelant la direction du Polisario à y adhérer.

Dans un article publié sur le site péruvien « Peruinforma », sous le titre « Sáhara Occidental: Y por qué no una autonomía? » (Sahara occidental: et pourquoi pas une autonomie?), Ricardo Sanchez souligne que « parmi les partisans internationaux du Polisario, nous sommes nombreux à penser que ce dernier devrait saisir l’occasion historique que lui offre le processus politique de l’ONU et accepter l’autonomie, dotée de garanties internationales ».

« Depuis qu’elle a conclu en 2004 à l’inapplicabilité du référendum pour des raisons techniques et politiques, a-t-il rappelé, l’ONU a appelé à une solution politique et négociée au conflit » et le Conseil de sécurité avait plaidé dans une dernière résolution, en faveur d’ »une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable », tout en qualifiant le plan d’autonomie marocain de « sérieux, crédible et réaliste ».

Entre-temps, a-t-il ajouté, «le Front Polisario est resté figé dans sa position qui cherche l’indépendance, considérée par plusieurs pays influents comme une option anachronique».

Le responsable péruvien pense que le moment est venu pour le Polisario «d’amorcer un virage important» et d’avoir «l’audace et le courage de prendre les décisions déterminantes pour l’avenir et le bien-être de la population sahraouie ».

L’avis du responsable péruvien est partagé par de nombreux experts, diplomates et think tank occidentaux qui s’accordent à dire que le Polisario se trouve dans une impasse et est plus jamais isolé sur la scène internationale.

© 2019 Sahara News. Tous droits réservés. Administrateur du Site · Entrées RSS · Commentaires RSS