Signature de l’accord de pêche Maroc-UE à Bruxelles au grand dam du lobby pro-Polisario

Le Maroc et l’Union européenne (UE) ont signé ce lundi à Bruxelles, le nouvel accord de pêche incluant les eaux maritimes du Sahara marocain, faisant fi des dernières vaines tentatives du lobby européen pro-Polisario de faire avorter ce processus, a-t-on appris à Bruxelles.

Cet accord couvre en effet, la zone de pêche s’étendant du parallèle 35 jusqu’au parallèle 22, à savoir du Cap Spartel dans le nord du Maroc jusqu’au Cap Blanc dans l’extrême sud du Royaume.

Il a été signé du côté marocain, par l’ambassadeur directeur général des relations bilatérales au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Fouad Yazough, et pour l’UE, par l’ambassadeur de la Roumanie Odobescu Lumini?a Teodora, dont le pays assure la présidence de l’UE et par le directeur général de la direction des Affaires maritimes de la Commission européenne, Aguiar Machado Joao.

Etait également présente à la cérémonie de signature, Mme Zakia Drouich, secrétaire générale du département marocain de la Pêche maritime.

Cet accord déjà paraphé le 24 juillet dernier à Rabat, s’inscrit dans le cadre du partenariat stratégique multidimensionnel liant les deux parties.

Le nouvel accord définit entre autres, les zones de pêche et les conditions d’accès la flotte européenne aux eaux maritimes marocaines et prévoit une augmentation de la contrepartie financière de l’UE qui passera d’une moyenne annuelle de 40 à 52,2 millions d’euros (+30%).

Il comprend également des dispositions visant à optimiser les retombées et les bénéfices pour les populations locales des zones de pêche concernées entre autres, dans les provinces sud du Royaume.

Ledit accord comprend aussi des exigences techniques devant garantir la durabilité des ressources halieutiques du Maroc et la protection de son environnement marin.

La signature de cet accord au nom des Etats membres de l’UE, constitue un vrai revers pour les lobbyistes européens hostiles au Maroc et à son intégrité territoriale. Ces défenseurs des thèses séparatistes du Polisario ne ménagent font tout pour saborder le partenariat établi de longue date entre le Maroc et l’UE dans divers domaines.

L’accord de pêche Maroc-UE entrera en vigueur dès son adoption prochainement en plénière par le Parlement européen qui doit également valider l’accord agricole Maroc-UE actuellement en cours de finalisation.

 

© 2019 Sahara News. Tous droits réservés. Administrateur du Site · Entrées RSS · Commentaires RSS