Etats-Unis : Les Démocrates font perdre une bataille au Maroc au profit du Polisario

La Chambre des représentants américaine prédominée par les Démocrates, a adopté le jeudi 3 janvier, le nouveau budget du Département d’Etat pour l’exercice 2019, qui exclut le Sahara des fonds d’aide alloués au Maroc.

Connus historiquement par leur soutien à la position du Maroc notamment dans le dossier du Sahara, les Démocrates ont fait une volte-face qui s’expliquerait, selon des spécialistes de la politique extérieure des Etats-Unis, par les pressions de certains cabinets américains de lobbying notamment celui de Caroline Kennedy, présidente de la Fondation éponyme, gracieusement rémunérés par les caisses noires d’Alger.

Pour l’instant, les Marocains attendent le Sénat qui doit aussi se prononcer prochainement sur ledit projet de loi, pour renverser la vapeur et remettre les choses à leur place, sachant que durant les quatre dernières décennies, Washington s’est toujours prononcé pour un ferme soutien à la position du Maroc dans le dossier du Sahara.

Rappelant par ailleurs, que dans ses nombreuses résolutions sur le Sahara occidental, le Conseil de sécurité avait invité le Haut Commissariat aux réfugiés de procéder à l’enregistrement des habitants de Tindouf. Mais ses demandes sont systématiquement rejetées par l’Algérie qui, en 2016, avait même réussi à convaincre les membres de la Chambre des représentants américaine d’écarter du budget 2017 du Département d’Etat, une disposition appelant au recensement de la population des camps de Tindouf.

Donc en l’absence d’un recensement des habitants des camps de Tindouf par les agences spécialisées de l’ONU comme le demande instamment le Conseil de Sécurité dans ses résolutions, les Etats-Unis ont estimé officiellement dans le même projet de loi, cette population de Sahraouis cantonnée sur le sol algérien, à 100.000 personnes alors que l’Algérie et la direction du Polisario, parlent de 160 à 180.000 soi-disant «réfugiés».  A la date d’aujourd’hui, le régime algérien et les dirigeants du Polisario ont apposé un niet absolu à tout recensement par l’Onu des habitants des camps de Tindouf, pour maintenir à son niveau, le flux des aides internationales qui leur profitent largement à travers des détournements systématiques au détriment des habitants des camps de Tindouf, les véritables bénéficiaires.

 

© 2019 Sahara News. Tous droits réservés. Administrateur du Site · Entrées RSS · Commentaires RSS