Le nouveau Forum Crans Montana fait jazzer le Polisario

La tenue de la 4ème édition du réputé Forum Crans Montana (FCM) dans la ville sud-marocaine de Dakhla du 15 au 20 Mars 2018, a suscité une grande agitation dans les rangs de la direction du Front Polisario et de ses sponsors algériens et européens.

Criant partout au loup sans être entendus, les dirigeants du mouvement  séparatiste sahraoui qui sont affolés par la tenue de ce grand événement  au Sahara Occidental, n’ont pas trouvé mieux que d’appeler à leur rescousse l’Union Africaine (UA).

Dans une lettre adressée au président rwandais, Paul Kagame qui assure la présidence tournante de l’UA, le tortionnaire Brahim Ghali a appelé cette dernière à intervenir auprès des autorités marocaines afin d’annuler cet événement, afin menace-t-il, d’ »éviter toute escalade dans la région ».

« Nous vous demandons d’intervenir d’urgence pour convaincre le Royaume du Maroc, en tant que membre de l’Union africaine, de s’abstenir d’organiser ce forum dans la ville occupée de Dakhla (Sahara Occidental), afin d’éviter toute escalade dans la région », a averti sur un ton menaçant, le chef du Polisario.

Mais qu’à cela n’en tienne, comme aux précédentes éditions très réussites à Dakhla, les premiers des quelques 500 personnalités de haut rang, commencent déjà à débarquer dans les aéroports du Royaume, en provenance d’une centaine de pays, pour assister à ce rendez-vous international.

La quatrième édition du FCM dédiée cette année, à l’Afrique et la coopération Sud-Sud, réunira de nombreux décideurs politiques et économiques, de grandes figures des sociétés civiles et des ONG internationales et plusieurs maires de villes africaines et européennes.
Tout ce monde s’est donc donné rendez-vous à Dakhla, pour débattre, réfléchir et échanger sur l’avenir du continent africain et les défis à relever, indiquent les organisateurs, rappelant que le Maroc, pays hôte, joue déjà un rôle essentiel en matière de coopération sud-sud multisectorielle avec les autres pays africains.
Au menu de cette nouvelle édition, figurent entre autres, une conférence internationale sur la gestion urbaine globale, la sécurité alimentaire pour tous dans le cadre de l’Agriculture durable en Afrique.

Le FCM consacrera  des séances à la présentation de l’Initiative marocaine pour l’Adaptation de l’Agriculture Africaine au changement Climatique (AAA), à l’Initiative de la Ceinture Bleue dédiée à la filière halieutique en Afrique, à l’émancipation de la femme en politique et dans le secteur économique et à l’épineuse question de la migration et les flux migratoires.

 

 

© 2018 Sahara News. Tous droits réservés. Administrateur du Site · Entrées RSS · Commentaires RSS