Sahara: Les rumeurs sur de probables négociations entre le Maroc et le Polisario formellement démenties à Rabat

Les rumeurs annonçant de probables négociations entre le Maroc et les séparatistes du Polisario ont été catégoriquement démenties par une source proche du ministère marocain des Affaires étrangères et de la coopération internationale.

La même source exclue toute négociation directe ou indirecte entre le Maroc et le Polisario, contrairement aux rumeurs relayées par des médias parlant de négociations prévues au courant de cette semaine, dans le cadre de la mission de l’envoyé personnel du Secrétaire Général de l’ONU pour le Sahara, Horst Köhler.

A rappeler que Mustapha El Khalfi, porte-parole du gouvernement, avait précédemment nié toute rencontre entre le Royaume et des représentants du Polisario à Berlin, la capitale d’Allemagne ou ailleurs, en précisant que Köhler compte se réunir à part avec chacune des parties, sans que le lieu et la date de ces rencontres n’aient été fixés.

Une autre source diplomatique marocaine a par ailleurs, assuré qu’aucune rencontre n’est programmée cette semaine à Berlin entre les autorités marocaines et le médiateur des Nations Unies.

Il est vrai que le Maroc a reçu à l’instar de l’Algérie et de la Mauritanie, comme l’avait précisé le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, une invitation de Horst Köhler, mais le Maroc, a-t-il dit, répondra en temps voulu, en ce qui concerne le lieu et le timing.

Mustapha El Khalfi a en outre précisé, que Rabat «s’attache, comme par le passé, à une coopération permanente avec l’ONU, et ce dans le cadre des acquis exprimés par le Royaume au sujet de sa cause nationale». En clair, il ne faudrait pas s’attendre à sortir du cadre de la proposition d’autonomie pour le Sahara sous souveraineté marocaine.

Ces derniers jours, des dirigeants du Polisario et leurs relais médiatiques mènent campagne, tambours battants, autour de présumées «négociations indirectes» que l’émissaire onusien compterait mener à Berlin, en prévision de prétendues «négociations directes» avec le Maroc au sujet du dossier du Sahara.

Les sources marocaines ont ainsi formellement démenti les affabulations des séparatistes sahraouis qui complètement déroutés par leurs récents échecs diplomatiques, tentent d’apaiser les esprits des habitants des camps de Tindouf qui ne croient plus en le lendemain meilleur que leur promet depuis plus de quarante ans, la direction du Polisario.

 

© 2018 Sahara News. Tous droits réservés. Administrateur du Site · Entrées RSS · Commentaires RSS