Sommet UE-Afrique: Le Polisario fortement déstabilisé par la diplomatie française

Le Polisario a été fortement déstabilisé par l’opposition de la France à la participation au sommet UE-Afrique d’Abidjan, de la pseudo-république sahraouie «RASD» qui n’a pas le statut d’un Etat souverain selon les standards de l’ONU.

Lors d’une conférence de presse tenue lundi 9 octobre à Rabat, au terme d’un entretien avec son homologue marocain, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a effectivement affirmé que la France allait participer à un sommet euro-africain où « seuls les Etats souverains participent« , excluant de fait la prétendue «RASD». 

Abordant la question du Sahara, Le Drian a non seulement réitéré le soutien de son pays au plan d’autonomie marocain, mais il a également expliqué que «nous voulons une solution de consensus et que seuls les Etats souverains participent» au sommet de partenariat euro-africain prévue à Abidjan, la capitale économique de Côte d’Ivoire.

Réagissant dans des déclarations livrées ce mercredi 11 octobre à la presse algérienne bien rodée à la propagande pro-Polisario, le soi-disant «ministre des Affaires étrangères de la RASD», Mohamed Salem Ould Salek a souligné sur un ton menaçant, qu’il n’y aura pas de sommet» sans le Polisario.

A court d’arguments, Ould Salek a même accusé la France de «complicité» avec le Maroc, arguant que Paris fait pression sur le gouvernement ivoirien d’Alassane Ouattara pour faire «capoter la tentative d’Alger d’imposer le Polisario».

Mais cette dernière phrase résume tout simplement l’illégalité de l’entité fantoche créée de toutes pièces par les généraux des renseignements militaires algériens et qu’ils veulent imposer à tout prix à la communauté internationale, dans le seul objectif d’affaiblir le voisin marocain en espérant un jour l’amputer de son Sahara.

Partagez Cet Article

Articles Liés

Laisser un Commentaire

© 2017 Sahara News. Tous droits réservés. Administrateur du Site · Entrées RSS · Commentaires RSS