Le Forum Crans Montana tient sa 3ème édition à Dakhla au grand dam du Polisario

Le Forum Crans Montana a tenu sa promesse en ouvrant ce vendredi, les assises de sa troisième édition à Dakhla à l’extrême-sud du Maroc, malgré les gesticulations du Front Polisario et des dirigeants et médias algériens qui ont échoué dans leur tentative d’empêcher sa tenue.

Plus d’un millier de participants dont des chefs d’État, des ministres, des opérateurs économiques et des ONG  venus des quatre coins du monde pour assister du 17 au 21 mars à cette grande messe qui se tient sous le thème : «Vers la nouvelle Afrique du 21e siècle : stabilité, cohésion et solidarité pour un développement durable».

Les organisateurs du forum veulent aussi mettre l’accent sur le rôle structurant du Maroc dans le continent après son retour triomphal au sein de l’Union Africaine (UA).

«Au moment où le Maroc accomplit un brillant retour au sein de l’Union africaine, il apparaît plus que jamais essentiel de permettre aux grands décideurs internationaux de découvrir une ville et une région qui sont la démonstration même qu’aucune fatalité ne résiste à une politique visionnaire et volontariste de développement», a déclaré Pierre-Emmanuel Quirin, président du Forum de Crans Montana, une Organisation Internationale non gouvernementale suisse dont le rayonnement et le prestige sont mondialement reconnus.

Les organisateurs accordent cette année, une place de choix à la femme africaine, aux jeunes entrepreneurs ainsi qu’aux petits États insulaires en développement.

Dans un message fort, adressé aux participants à ce grand rendez-vous, le Roi Mohammed VI a notamment souligné que «la région du Sahara marocain en général et la ville de Dakhla en particulier, occupent une place de choix dans cette orientation pour remplir le rôle historique qui est le leur en tant que trait d’union entre le Maroc et sa profondeur africaine».

«Aussi, a-t-il rappelé, avons-nous constamment œuvré à travers le modèle de développement propre à nos provinces du sud et les projets que nous y avons lancés, à assurer leur mise à niveau, à les doter de tous les atouts clés -infrastructures, institutions élues, services socio-culturels- et à les hisser au rang de pôles économiques intégrés offrant un espace propice à l’interaction humaine et s’affirmant comme un pivot pour les échanges économiques avec les pays africains».

Le Forum de Crans Montana à Dakhla se distingue par le niveau élevé des débats et l’importance des thématiques et des défis qui y sont abordés, a relevé le Souverain, rappelant que ce forum, «a contribué à la formulation de solutions pratiques à de nombreuses problématiques».

Partagez Cet Article

Articles Liés

Laisser un Commentaire

© 2017 Sahara News. Tous droits réservés. Administrateur du Site · Entrées RSS · Commentaires RSS