Le retour à l’UA ne fera pas changer les positions du Maroc sur son Sahara

discours-dakarLe Roi Mohammed VI a réaffirmé une nouvelle fois ce dimanche à Dakar, que le retour du Maroc au sein de l’Union africaine ne changera pas ses positions immuables dans le dossier du Sahara.

«Le retour du Maroc au sein de sa famille institutionnelle continentale ne changera rien dans nos positions immuables concernant la marocanité du Sahara», a souligné le souverain marocain dans un discours qu’il a adressé à sa Nation, depuis la capitale du Sénégal, Dakar, à l’occasion du 41ème anniversaire de la Marche verte qui a permis au Maroc de récupérer ses provinces du Sud en 1975.

Ce retour, a-t-il insisté, «nous permettra plutôt de défendre nos droits légitimes et de corriger les contre-vérités colportées par les adversaires de notre intégrité territoriale, notamment au sein de l’Organisation africaine».

Le souverain marocain a encore déclaré qu’une fois le Royaume aura regagné son siège à l’UA, «nous nous emploierons aussi, à contrecarrer leurs manœuvres visant à impliquer cette Organisation dans des décisions contraires aux bases adoptées par les Nations unies pour le règlement de ce conflit régional artificiel, et en contradiction avec les positions de la majorité des Etats du continent».

La politique menée ces derniers temps par le Royaume en Afrique, a assuré le souverain, «a démontré son succès en commençant à porter ses fruits, tant au niveau des positions politiques au sujet de la question de notre intégrité territoriale qu’en ce qui concerne le renforcement de la présence économique du Maroc et le développement de ses relations avec les différents pays du continent».

Aujourd’hui, a-t-il ajouté, «le Maroc constitue une puissance politique influente et jouit d’estime et de crédibilité non seulement auprès des dirigeants des pays africains, mais aussi aux yeux de leurs peuples».

Dans ce discours traditionnel sur la Marche Verte, qu’il a prononcé pour la première fois en dehors du Maroc, le Roi Mohammed VI a tenu à rendre un vibrant hommage au Sénégal qui fut, a-t-il rappelé, parmi les Etats ayant participé à l’épopée nationale de la Marche Verte, aux côtés d’autres pays africains et arabes.

Le Sénégal, a-t-il encore rappelé, «a toujours été à la tête des défenseurs de l’intégrité territoriale et des intérêts supérieurs du Royaume. Plus encore, il a démontré, par les actes et par la parole, à plusieurs occasions, qu’il considère la question du Sahara marocain comme étant sa cause nationale propre».

 

Partagez Cet Article

Articles Liés

Laisser un Commentaire

© 2017 Sahara News. Tous droits réservés. Administrateur du Site · Entrées RSS · Commentaires RSS