Venezuela : Le Polisario «non grata» au 17e Sommet des non-alignés

venezuela-mnaLe Bureau de coordination (CoB) du Mouvement des Non Alignés (NAM) a infligé, lors de sa réunion jeudi, un sanglant revers aux séparatistes du Polisario en rejetant la proposition du Venezuela, pays hôte du 17ème Sommet du NAM, qui demandait la participation de la pseudo-république sahraouie «RASD» en tant qu’invité spécial à ces assises.

Le sommet des chefs d’Etats et de gouvernements des pays Non Alignés devrait se tenir du 13 au 18 septembre courant, à l’ile vénézuélienne de Margarita.
La plupart des Etats membres dont les monarchies du Golfe, les pays d’Afrique, d’Asie et des Caraïbes se sont fermement opposés à la proposition du Venezuela, l’un des rares pays qui continuent encore à soutenir les causes perdues et les revendications illusionnistes de l’entité sahraouie.
Suite à cette levée de boucliers des Etats membres, le Venezuela, pays organisateur a abdiqué en retirant tout simplement le nom de la « RASD » de la liste corrigée des invités spéciaux, publiée ce jeudi, à l’issue de la réunion du Bureau de coordination du NAM.

Pour rappel, le Mouvement des Non Alignés, dont le Maroc est l’un des pays fondateurs, n’a jamais reconnu la soi-disant république sahraouie qui n’est d’ailleurs reconnue ni par l’Organisation des Nations Unies (ONU, ni par l’Union européenne ni même par une quelconque autre organisation internationale, continentale ou régionale. Hormis l’Union Africaine, l’ancienne Organisation de l’Unité Africaine (OUA) où la «RASD» avait été illégalement admise à la faveur des pressions des régimes algériens et libyens à l’époque de la guerre froide, cette fantomatique république établie sur le sol algérien, n’est actuellement reconnue et soutenue que par de rares régimes africains et latino-américains.

Selon des sources proches du NAM, c’est la diplomatie algérienne qui est derrière la proposition avancée par le gouvernement vénézuélien. Mais là encore, les manœuvres d’Alger et de son pendentif séparatiste ont foiré et leur plan a été avorté avant maturation, par les pays frères et amis du Maroc, partisans des justes causes.

Partagez Cet Article

Articles Liés

Laisser un Commentaire

© 2017 Sahara News. Tous droits réservés. Administrateur du Site · Entrées RSS · Commentaires RSS