Sahara Occidental : Le discours de Mohammed VI à Laayoune enflamme Alger et Tindouf

sahara-m6La visite du Roi Mohammed VI au Sahara Occidental et surtout le discours qu’il a prononcé le 6 novembre à Laayoune, ont pris de court les dirigeants d’Alger et enflammé la situation dans les camps de Tindouf.

Dans son discours adressé à la Nation à l’occasion du 40ème anniversaire de la Marche verte qui a mis fin en 1975, à la présence des forces coloniales espagnoles dans les provinces sud du Royaume, Mohammed VI n’a pas ménagé le régime algérien et encore moins les pontes du Polisario.

Il a vertement accusé l’Algérie et le Polisario d’être les responsables directs des conditions insoutenables dans lesquelles vivent les 40.000 Sahraouis entassés dans le désert algérien à Tindouf.

Bien entendu les quatre vérités que le Roi a étalées au grand jour, n’ont pas été du goût des dirigeants d’Alger et du mouvement séparatiste sahraoui qui n’ont pas non plus trop apprécié l’appel lancé par le roi aux habitants de camps de se soulever contre la précarité de leurs conditions de vie.

La réaction ne s’est pas fait attendre puisqu’au lendemain du discours royal, une vidéo fraichement enregistrée et postée le lundi 9 novembre sur les réseaux sociaux, montrait plusieurs dizaines d’hommes et de femmes en train de protester bruyamment à Rabouni, contre leurs conditions de vie dans les camps sous tutelle algérienne.
Selon les auteurs de la vidéo, la manifestation était organisée non loin du QG de Mohamed Abdelaziz à Rabouni, où les protestataires était allés vider leur colère contre leurs misérables conditions de vie et crier «Non à l’indignité».
En effet, dans son discours prononcé à Laâyoune, le souverain marocain a directement interpelé les habitants des camps de Tindouf en leur demandant : «Etes-vous satisfaits des conditions dramatiques dans lesquelles vous vivez ? «Si vous vous en accommodez, a-t-il prévenu, n’en faites le reproche qu’à vous-mêmes en voyant le Maroc assurer le développement de ses provinces du Sud et créer pour leurs habitants les conditions d’une vie digne et libre».
Visiblement, l’appel du Roi du Maroc a été bien entendu et son message a été parfaitement saisi par les habitants de Tindouf dont la réaction ne fait que commencer. Il faudra s’attendre au pire dans les tous prochains jours à venir, car les caciques du Polisario n’ont plus rien à leur offrir avec la fermeture de la manne des pétrodollars algériens avec lesquels le DRS (renseignements militaires) les a longtemps arrosés.

Partagez Cet Article

Articles Liés

Laisser un Commentaire

© 2017 Sahara News. Tous droits réservés. Administrateur du Site · Entrées RSS · Commentaires RSS