Polisario-Aide: Des députés français exigent un recensement des Sahraouis de Tindouf

laurient-fabiusDes députés français ont demandé à leur pays d’appuyer «toute initiative contraignant le Polisario et l’Algérie » à permettre un recensement des populations des camps de Tindouf par le Haut Commissariat aux réfugiés (HCR).

Une quinzaine de députés français ont invité par écrit le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, de saisir la Commission européenne (CE) afin que toute la lumière soit faite sur les détournements de l’aide humanitaire européenne pendant des années, par des responsables du Polisario et algériens.

Pour soulever ces deux affaires, les députés français se sont appuyés sur le rapport accablant que l’Office européen de lutte anti-fraude (OLAF), avait rendu public fin janvier 2015 et qui fait état, entre autres, d’un grave détournement systématique de l’aide humanitaire destinée aux camps de Tindouf.

Ce rapport, relèvent-ils, « met en lumière un détournement systématique d’une partie de cette aide humanitaire depuis plusieurs années, organisé par plusieurs dignitaires sahraouis, avec l’aide de certaines autorités algériennes».

Les parlementaires français attirent également l’attention du chef de la diplomatie «sur la nécessité pour la France d’appuyer toute initiative contraignant le Polisario et l’Algérie à permettre un recensement des populations des camps de Tindouf par le Haut Commissariat aux réfugiés, pour que cesse l’instrumentalisation de cette situation humanitaire à des fins politiques et pécuniaires, comme le demandent les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU ».

Dans sa réponse parue le 16 juin dans le journal officiel, Laurent Fabius a affirmé que ce recensement « est nécessaire » pour que le HCR «puisse assurer la mission de protection qui lui a été confiée par la Convention de 1951 sur les réfugiés ».

Il a également souligné que le Parlement européen avait invité la Commission à réévaluer l’aide de l’Union et à l’adapter aux besoins réels des populations, ainsi qu’à veiller à ce que les intérêts des populations des camps de Tindouf et leurs besoins, ne soient pas lésés.

Suite aux révélations de l’OLAF mettant à nu les pratiques mafieuses des dirigeants du Polisario et de leurs complices au sein de l’administration algérienne, de nombreuses ONG et des personnalités, dont des parlementaires européens et américains, insistent sur le recensement des Sahraouis des camps de Tindouf, pour bien quantifier leurs besoins et éviter ainsi de nouvelles fuites ou détournements.

Partagez Cet Article

Articles Liés

Laisser un Commentaire

© 2017 Sahara News. Tous droits réservés. Administrateur du Site · Entrées RSS · Commentaires RSS