Forum Crans Montana : Le Maroc donne du fil à retordre aux dirigeants d’Alger

crans-montanaLe Maroc avec sa diplomatie officielle et sa diplomatie parallèle, donne du fil à retordre aux dirigeants algériens et à leurs protégés du Polisario, dans le dossier du Sahara Occidental.

La diplomatie marocaine est fortement présente tant au niveau des instances de l’ONU et de l’Union européenne que sur l’échiquier diplomatique arabe, africain et latino-américain.

Hier jeudi 12 mars, c’était une journée noire pour les locataires du palais d’El Mouradia et du QG du Polisario à Rabouni dans les Camps de Tindouf.

Le parlement européen a adopté son rapport annuel 2015 sur les droits de l’homme dans le monde, après avoir rejeté en bloc tous les amendements présentés par un groupe d’eurodéputés hostiles au Maroc et favorables aux thèses séparatistes du Polisario appuyés par le régime algérien.

Le jour même, la ville marocaine de Dakhla, un des chefs-lieux du Sahara Occidental, a accueilli un nombre impressionnant d’invités de marque venus assister aux assises de la 26ème session du Forum de Crans Montana, qui se tiennent malgré la campagne menée tambour battant, par la diplomatie algérienne qui a déployé les gros moyens pour inciter au boycott de ce forum mondial.

Au grand dam des dirigeants d’Alger et du Polisario, plus de 115 Etats, dont 36 d’Afrique, 30 d’Asie, 15 d’Amérique et 31 du continent européen sont représentés à cette nouvelle édition du Forum Crans Montana.

Plus de 800 participants, dont une centaine de chefs d’Etat ou de gouvernement, ministres, présidents de parlements, parlementaires, anciens chefs d’Etat et de gouvernement, de hauts dirigeants et représentants d’ONG et d’associations régionales et internationales ont fait le déplacement à Dakhla, à l’extrême sud du Maroc, pour participer aux débats et discussions de la 26ème session du Forum Crans Montana 2015 qui se tient du 12 au 14 mars sous le signe : « La place de l’Afrique, la coopération régionale et la coopération Sud-Sud ».

Le Maroc a ainsi relevé un nouveau défi infligeant du coup, un sérieux revers au Polisario, à ses mentors algériens et aux rares pays africains comme l’Afrique du Sud et le Nigéria qui continuent à soutenir mordicus, les ambitions hégémoniques du régime d’Alger.

La tenue du forum Crans Montana à Dakhla, est un grand « succès diplomatique » pour le Maroc, comme l’a affirmé le directeur général du Centre africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD), Stéphane Monney Mouandjo.
Pour le Maroc, a-t-il assuré, « c’est un succès diplomatique de rassembler tout ce monde dans cette partie de son territoire ».

Partagez Cet Article

Articles Liés

2 Réponses vers “Forum Crans Montana : Le Maroc donne du fil à retordre aux dirigeants d’Alger”

  1. bahous dit :

    que du beau monde, bravo

  2. moumed dit :

    Il fallait préciser que l’Afrique du sud était représenté par l’ANC et la propre fille du président Zuma

Laisser un Commentaire

© 2017 Sahara News. Tous droits réservés. Administrateur du Site · Entrées RSS · Commentaires RSS