Polisario : Une carte d’identité révèle les liaisons avec les djihadistes

daech-ppolisarioIl a fallu la découverte du corps d’un combattant avec sa carte d’identité pour confirmer ce qui était déjà connu. Des militaires maliens ont relevé la carte d’un élément du Polisario sur le corps d’un combattant tué dans une embuscade, tendue récemment à un groupe terroriste dans le nord du Mali.

La pièce d’identité portait le nom de Saïd Salem Ahmed, matricule 2186, engagé le 17 septembre 2002 dans les rangs du Front sahraoui soutenu par l’Algérie, qui lutte contre le Maroc pour l’indépendance du Sahara occidental. Ce nouveau cas confirme d’autres incidents où des combattants du Polisario ont été confondus dans des opérations terroristes, notamment au Mali et en Mauritanie.

Plusieurs rapports établis par les services de renseignements occidentaux avaient également fait été de sombres connexions entre des éléments du Polisario, les groupes djihadistes et les réseaux de trafic qui écument la zone du Sahara et du Sahel. Même les médias proches du Polisario et de l’Algérie ne cachent plus que l’idéologie de Daesh ne cesse de se répandre parmi les jeunes sahraouis dans les camps de Tindouf.

Désœuvrés, cloîtrés dans des camps en plein désert et sans perspectives d’avenir, les jeunes sahraouis sont de plus en plus tentés par l’aventure terroriste. Dans les camps de Tindouf où est établi le QG du Polisario, l’apologie des groupes terroristes qui ont proclamé l’Etat islamique en Syrie et en Irak est devenue la règle parmi de nombreux jeunes. Ce ne sont pas les armes qui manquent, la région est infestée de toutes sortes d’armements sophistiqués issus des arsenaux libyens.

Mais, pour les dirigeants du Polisario et les services algériens du DRS qui surveillent les camps, la préoccupation première est ailleurs. Toute leur attention est accaparée par les jeunes opposants au Polisario. L’activisme de ces jeunes qui s’est exacerbé au cours des derniers mois contre les responsables du Front, est devenu une source d’inquiétude permanente pour les unités du Polisario comme pour le DRS.

Partagez Cet Article

Articles Liés

Laisser un Commentaire

© 2017 Sahara News. Tous droits réservés. Administrateur du Site · Entrées RSS · Commentaires RSS